ACCUEIL
   Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme - 03 BP 7007 Ouagadougou  01 - Tél : (226) 50 33 09 64 -
 



Retour "Tourisme"
LE PAYS KASSENA :
   la cour royale de Tiébélé

CARACTERISTIQUES
VISITE DE LA CHEFFERIE

CARACTERISTIQUES DE LA COUR ROYALE
Histoire de la cour royale

 

La chefferie de Tiébélé est la plus grande chefferie du "pays Kassena", côté Burkina Faso. Son histoire est longue mais les datations restent floues. La littérature orale atteste toutefois qu'elle existait déjà au temps des invasions djermabè, autour du XVIème siècle.
Des recherches sont menées afin de préciser les contours historiques de cette concession et de déterminer plus précisément le rôle de la chefferie de Tiébélé dans l'histoire du "pays kassena".
Le site de la "cour royale de Tiébélé" est aujourd'hui une véritable attraction tant pour les touristes étrangers que pour les burkinabè. L'habitat kassena y est particulièrement bien représenté avec ses décorations murales (peintures et gravures géométriques) et l'authenticité de cette cour royale jusque là très bien conservée.
Autant de raisons qui justifient l'intérêt constant du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso pour ce site. Ainsi, à l'occasion de la présentation des voeux 2003 à Tiébélé, le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, M.Mahamoudou OUEDRAOGO, annonçait sa volonté de mener à bien des démarches en vue de l'inscription du site de la cour royale de Tiébélé sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

A quoi reconnait-on la cour royale de Tiébélé ?

Le "Pourrou". Ce tas d'immondices que l'on retrouve devant les concessions familiales est sacré chez les Kassena. A l'intérieur sont enterrés les placentas des enfants nés dans la cour du chef. C'est au sommet du "Pourrou" que "celui qui tape le tambour" annonce les nouvelles aux habitants du village.
Le "Pourrou" de Tiébélé est particulièrement grand, il atteste de l'ancienneté de la cour royale et de l'importance de la famille du chef. La cour royale de Tiébélé en retire un prestige particulier auprès des autres villages et des autres chefferies de la région.
 

 Le "Pourrou" de Tiébélé
Le figuier rouge qui se trouve devant la cour royale atteste également de la puissance de la chefferie de Tiébélé car dit-on : "Toutes les familles puissantes possèdent un figuier devant leur cour"
Les pierres sacrées à côté du figuier. Ces pierres sont réservées aux "princes" ou aux habitants de la cour royale. Il est interdit à toute autre personne de toucher ces pierres et de s'y asseoir. Aux alentours, d'autres pierres sont réservées pour les notables du village ou les étrangers.
Le "Nakongo" à la droite de la porte d'entrée de la cour royale. C'est la maison des ancêtres de la famille royale à l'intérieur de laquelle sont jugés les habitants du village.
haut de page

VISITE DE LA COUR ROYALE DE TIEBELE
 
Chaque année des touristes viennent des quatre coins du monde visiter Tiébélé et la "cour royale". L'architecture Kassena et les peintures murales en sont certainement la principale explication., L'Association pour le Développement de Tiébélé a su mobiliser la population de Tiébélé et oeuvrer ensemble pour la préservation de ce patrimoine vivant qui chaque année est rénové, réhabilité et même enrichi. En particulier, les peintures murales qui subissent une dégradation naturelle (pluie, vent, poussière...) doivent régulièrement être refaites. Dans cet esprit, l'ADT a aidé les femmes à seconstituer en groupements qui au delà du cas de la cour royale peuvent exprimer leurs savoirs-faire sur toute l'aire culturelle kassena. Lors du Festival annuel de la Culture et des Arts de Tiébélé (Faa-Can Dia), ces groupements, après la réhabilitation des cases effectuée par les hommes, procèdent collectivement à la décoration murale des cases de la cour royale.
(cf : décorations murales - animation vidéo)


Association pour le Développement
de Tiébélé (A.D.T.)
BP 02 PO - Province du Nahouri
Tél : (226) 40 32 84/93 - 63 99 54

adt126@yahoo.fr
 

L'Association pour le Développement de Tiébélé gère et organise les visites de la cour royale. Une somme de 1500 FCFA est demandée par visiteur, ce qui permet de financer l'entretien du site et de fournir diverses aides sociales aux habitants. Un guide compétent de l'Association pilote la visite pour mieux découvrir les nombreuses richesses autant culturelles qu'artistiques de cette cour royale.
.